La chaudière à condensation : fioul ou gaz ?

Depuis 2015, des réglementations visant à promouvoir l’utilisation des chaudières à condensation ne cessent d’être appliquées progressivement.

La plupart des ménages français utilisent encore des chaudières de modèle classique. Pourtant, ces modèles sont trop polluants, et consomment beaucoup trop d’énergies. C’est la raison pour laquelle les chaudières à condensation sont de plus en plus recommandées. Leur installation est assez simple, et peut être financée par de nombreuses aides. 


Découvrez ici les avantages, les coûts et les aides pour l'installation d'une chaudière à condensation fioul ou gaz

installer une chaudiere a condensation

Une chaudière à condensation c'est quoi ?

La chaudière à condensation utilise le gaz comme combustible. Elle fonctionne sur le même principe qu’une chaudière classique, mais présente l’avantage d’être plus économique et plus performante

L'utilisation d'une chaudière à condensation 

La chaudière à condensation fonctionne grâce à la combustion du gaz et à l’emploi  de l’énergie contenue dans les fumées de combustion. La performance de cette dernière est alors accentuée par rapport à une chaudière à gaz classique et bénéficie de l'avantage de consommer moins. 

Le gaz utilisé par une chaudière à condensation peut être du gaz naturel, ou du propane. Celui-ci est susceptible de durer plus longtemps, car il n’est pas la seule source d’énergie de la chaudière à condensation. Ainsi, vous réduisez les coûts liés à votre chauffage en optant pour une chaudière à condensation.

Le fonctionnement de la chaudière à condensation

La chaudière à condensation peut être alimentée par le réseau de gaz de la ville, ou par une citerne individuelle. La combustion du gaz a lieu dans le brûleur, ce qui entraîne une évacuation de fumée qui va refroidir pour que la chaleur qu’elle contient puisse être récupérée.

La chaleur récupérée va servir à chauffer de l’eau qui va ensuite circuler dans les radiateurs pour chauffer le logement. Elle peut également servir à produire de l’eau chaude sanitaire (eau destinée à la cuisine, et à la salle de bain). Avant de rejeter les fumées, la chaudière à condensation les refroidit jusqu’à rendre leur composante en vapeur d’eau liquide. Pour que cette eau liquide soit évacuée après la condensation, il faut qu’il y ait un raccordement avec le conduit d’évacuation des eaux usées.

La chaudière à condensation peut être fixée sur le sol, ou sur le mur, en fonction du plan de votre logement. Pour les maisons ayant un sous-sol ou un garage, il est recommandé de fixer la chaudière sur le sol. Sachez que vous pouvez équiper votre chaudière d’un ballon d’eau chaude afin d'agrandir votre espace de stockage.

picto-vertal-100-100

Pourquoi changer son chauffage par une chaudière à condensation ?

Si vous utilisez les chaudières classiques, sachez que vous pouvez réaliser de belles économies en optant pour une chaudière à condensation. Cette dernière présente de nombreux avantages comparés aux  chaudières fonctionnant à l’électricité, ou grâce à la combustion des énergies fossiles.

  1. Les dépenses de chauffage maitrisées : Le plus grand avantage d’une chaudière à condensation, c’est qu’elle permet de réaliser de belles économies. En effet, les chaudières classiques et électriques ont une consommation d’énergie trop importante, ce qui nécessite de grosses dépenses pour leur fonctionnement. Or, c’est exactement le contraire en ce qui concerne la chaudière à condensation. Cette dernière consomme moins de gaz, et utilise également la fumée de la combustion comme source d’énergie.
  2. L'éfficacité d'une chaudière à condensation : Le second avantage le plus important de la chaudière à condensation, c’est sa haute performance. Grâce à ses technologies, la chaudière à condensation réussit à atteindre de meilleures performances de chauffage. La récupération de l’énergie contenue dans les fumées lui permet de produire de la chaleur supplémentaire.
    La chaudière à condensation affiche également des performances écologiques. Sa consommation de gaz limitée permet à son utilisateur de réduire ses émissions de CO2
  3. L'interdiction des chaudières à gaz ou fioul : Dès 2022, les chaudières fioul et gaz qui ne sont pas à condensation vont être interdites en France, car elles sont considérées comme moins écologiques. Ainsi, toute personne souhaitant remplacer sa chaudière à ce moment, ne pourra pas la changer contre une qui n’est pas à condensation. Les personnes qui utilisent déjà des chaudières hors condensation seront contraintes de les remplacer par une chaudière plus écologique.

Quels coûts pour l’installation d’une chaudière à condensation ?

Le prix moyen d’une chaudière à condensation varie entre 3000 et 7000 €. Ce montant dépend de la puissance de la chaudière à condensation, de sa marque, de ses fonctionnalités, etc. Il est tout à fait normal que le prix d’une chaudière à condensation soit plus élevé que celui d’une chaudière classique. À l'opposé de cette dernière, la chaudière à condensation est rentable dès les premiers moments de l’utilisation.


Les professionnels expliquent qu’il faut compter environ 39 € par mètre carré d’espace à chauffer. Par ailleurs, vous pouvez bénéficier des aides financières si vous faites appel à un professionnel RGE pour l’installation de votre chaudière à condensation.

coût isolation des rampants et des combles aménagés

Les aides et primes pour financer totalement ou partiellement l'installation d'une chaudière à condensation

L’aménagement  d’une chaudière à condensation peut représenter un coût énorme. Cependant, cette agencement présente des avantages tant pour l’environnement que pour le propriétaire du logement. C’est la raison pour laquelle l’État a mis sur pied de nombreuses aides financières.

Ces aides peuvent vous permettre de réduire considérablement les coûts liés à l’installation de votre chaudière à condensation

estimation des primes

Installer une chaudière à condensation SIMPLEMENT et RAPIDEMENT,
en maîtrisant mes coûts !