Interdiction des chaudières fioul : quelles sont les alternatives ?

La fin programmée du fioul est actée depuis le 6 janvier 2022

C'est officiel, à partir du 1er juillet 2022 l'installation de chaudières neuves fonctionnant au fioul, sera interdite. Et si c'était le bon moment pour remplacer sa chaudière fioul ? Les alternatives à la fois plus écologiques et économiques, sont nombreuses. Primalia vous guide pour concilier économie d'énergie et écologie.

chaudieres fioul

L’interdiction de l’installation de chaudières fioul et charbon neuves

Paru par décret, cette interdiction entrera en vigueur le 1er juillet 2022. Il prévoit la fin des installations de chaudières neuves fonctionnant au fioul ou au charbon.

En effet, cette interdiction intervient au moment où le gouvernement mise sur une réduction de la consommation d’énergie du secteur du bâtiment qui représente, à lui seul, 27% des émissions de CO² en France.

Le décret interdit l’installation d’équipement de chauffage rejetant plus de 300g de CO² par kWh, ce qui revient tout simplement à condamner le fioul.

picto-vertal-100-100

Est-ce que je peux conserver ma chaudière fioul ou charbon existante ?

Oui, vous pourrez toujours continuer d’utiliser votre chaudière actuelle. Vous pourrez également continuer de la faire entretenir et la faire réparer.

Néanmoins, si votre chaudière tombe en panne et qu’elle n’est plus réparable, vous devrez changer votre chaudière en vous orientant vers des solutions plus performantes et économes en énergie.

Est-ce que je peux conserver ma chaudière fioul ou charbon existante ?

Oui, vous pourrez toujours continuer d’utiliser votre chaudière actuelle. Vous pourrez également continuer de la faire entretenir et la faire réparer.

Néanmoins, si votre chaudière tombe en panne et qu’elle n’est plus réparable, vous devrez changer votre chaudière en vous orientant vers des solutions plus performantes et économes en énergie.

Quelles sont les solutions de pour sortir du chauffage au fioul ?

Changer son installation de chauffage représente un investissement important. Il existe aujourd'hui plusieurs alternatives au fioul qui sont plus économiques et écologiques.

Configuration du logement, zone climatique, habitudes de consommation, c'est autant de paramètres qu'il faut prendre en compte avant de se lancer.

Alors pour vous aider à choisir la meilleure solution, Primalia vous livre ses conseils pour mener à bien votre projet. 

Le chauffage au gaz

Si les équipements de chauffage rejetant plus de 300g de CO² par kWh sont interdits, le chauffage au gaz lui pourra continuer à être installé. La chaudière gaz à condensation aussi appelée chaudière gaz THPE (Très Haute Performance Énergétique) respecte cette limitation en ne rejetant que 227g de CO² par kWh.

Une chaudière THPE est une chaudière ayant une efficacité énergétique saisonnière supérieure ou égale à 92%. Elle permet entre autres, de consommer moins de combustible pour fonctionner et donc de faire baisser votre facture d’énergie.

Le gaz qui est aujourd’hui utilisé par plus de 3,1 millions de consommateurs, est l’une des alternatives au fioul. Les chaudières gaz THPE offrent un bon compromis entre efficacité énergétique et confort thermique.

Cette solution est particulièrement adaptée aux logements pouvant être raccordés à un réseau de gaz de ville ou n’ayant pas de possibilités de raccordements.

La chaudière biomasse

Les chaudières à granulés ou bûches sont plus qu’un simple effet de mode. Le chauffage au bois présente de nombreux intérêts écologiques et économiques.

Tout d’abord, le bois est un combustible de chauffage bon marché et dont les prix sont stables depuis plusieurs années, l’approvisionnement ne dépendant pas des marchés étrangers. Se chauffer au bois plutôt qu’au combustible fossile revient, en moyenne, 3 fois moins cher.

Profitez du même confort qu’avec un chauffage traditionnel, le chauffage biomasse peut aussi vous alimenter en eau chaude sanitaire.

En plus d’être une énergie de chauffage bon marché, la biomasse est aussi écologique. En effet, le combustible utilisé est issu de sciure de bois compressée, le pellet. Les résidus de l’industrie du bois sont aussi utilisés comme combustible et enfin, il y a la bûche de bois. Toutes ces solutions s’adaptent à vos besoins et à la configuration de votre installation.

Vous pouvez aussi optez pour un équipement de chauffage d’appoint comme un poêle ou un insert.

Coup de pouce chauffage

L’opération Coup de Pouce est valable pour le remplacement d’une chaudière fioul, charbon ou gaz (hors THPE) par une chaudière biomasse à bûches, pelets ou bois déchiqueté de Norme EN303-5/classe 5 ou Label Flamme Verte.

Grâce aux évolutions techniques et aux différentes normes en matière de rejet de particules fines, les derniers équipements de chauffage au bois sont bien moins polluants qu’auparavant.

Les pompes à chaleur

Si aujourd’hui les pompes à chaleur (ou PAC) sont si populaires c’est parce qu’elles permettent de réaliser des économies d’énergie et de faire baisser de manière significative la facture d'énergie.

Les différents types de PAC air-air, air-eau, eau-eau, hybride, s’adaptent à la configuration de votre logement et à vos besoins.

La pompe à chaleur va capter les calories présentes dans l’air extérieur ambiant ou présentes dans le sol pour ensuite les transmettre à votre intérieur.

La PAC est une alternative performante pour chauffer votre logement. Vous n’aurez besoin que d’une faible quantité d’électricité pour alimenter l’installation. Aucune combustion n’est nécessaire, donc il n’y a pas de rejet de gaz à effet de serre.

Le rendement très élevé des pompes à chaleur permet d’assurer un fonctionnement optimal l’hiver.

Si vous habitez dans une région où les hivers sont rigoureux, la pompe à chaleur hybride sera idéale. Elle combine une pompe à chaleur air-eau et une chaudière gaz THPE, ainsi vous n’utiliserez que la chaudière gaz en période de froid et la PAC le reste de l’année. Ce compromis vous permet de réduire votre facture de chauffage.

Si l’hiver, les PAC sont de véritables alternatives au chauffage fioul, l’été elles peuvent aussi rafraichir vos pièces, notamment la pompe à chaleur air-air. 

Coup de pouce chauffage

L’opération Coup de Pouce est valable pour le remplacement d’une chaudière fioul, charbon ou gaz (hors THPE) par une Pompe à chaleur Air/Eau ou Eau/Eau, d'ETAS(ηS) ≥ 111% pour la PAC moyenne & haute température et d'ETAS(ηS) ≥ 126% pour la PAC basse température.

Le chauffage solaire

La meilleure source de chaleur dont nous disposons reste le soleil.

Le chauffage solaire utilise la chaleur de notre bonne vieille étoile pour produire de l’eau chaude sanitaire et chauffer votre logement. Cette solution s’utilise en complément d’un chauffage d’appoint (poêle à granulés, pompe à chaleur, etc.) pour pallier l’absence de soleil à certaines périodes.

Pour maximiser son efficacité, le chauffage solaire dépend de votre situation géographique et de la configuration de votre habitation.

Le solaire reste l’alternative la plus neutre en carbone puisqu’il n’y a pas de combustion pour générer de la chaleur, ni de besoin en électricité. Le solaire ne rejette pas de CO², ni de particules fines.

le chauffage solaire

L’opération Coup de Pouce est valable pour le remplacement d’une chaudière fioul, charbon ou gaz (hors THPE) par un système solaire combiné, dans une maison individuelle.

Comment réduire le coût du remplacement de ma chaudière fioul ?

L’État ainsi que les fournisseurs d’énergie octroient des aides financières et subventionnent une partie des travaux. 

Ces aides financières sont en général accessibles en fonction des revenus et des ressources. Il est important par ailleurs de confier les travaux à un professionnel RGE pour en bénéficier. Les différentes aides sont notamment la TVA réduite à 5,5 %, les éco-prêts, les primes d’énergie ou encore MaPrimeRénov'.

changer sa chaudiere fioul

Primalia vous accompagne pour réaliser vos projets en toute sérénité !